four à bois pas cher Fours à bois pour jardin Toram et Le Gooker | Omniflamme Four à pain rond


Votre panier 0 0,00 EUR
Suivez-nous
Modes de transport
Paiement sécurisé
Nous contacter
Paiement sécurisé
à votre convenance
  • CB

  • Chèque

  • Virement
  • Expédition sous 48h
    après réception du paiement
  • So Colissimo

  • Mondial Relay

  • Henri Ducros
  • Service Commercial
    n'hésitez pas à nous contacter
    Lettre d'informations
    tenez-vous informé
    En Savoir plus
    En Savoir plus
    En Savoir plus
    S'inscrire

    Jambonneau braisé au miel et vinaigre balsamique | Recette au four à bois - Omniflamme

    Jambonneau braisé au miel et vinaigre balsamique| Recette au four à bois


    Le jambonneau ou Wädele en Alsacien est un plat très apprécié dans notre belle région alsacienne. Habituellement, on le braise à la bière ou au pinot noir. Ici, nous avons voulu lui donner une note plus ensoleillé et sucré en le braisant au miel et au vinaigre balsamique.

    Ingrédients pour 4 personnes :

    - 2 jarrets de porcs (1 kg chacun environ)

    - Du vinaigre balsamique et du miel.

    - 400 g de pommes de terre nouvelles

    - Des oignons, de l’ail et du persil.


    Préparation

    Commencez-donc par aller acheter vos jarrets de porcs chez votre boucher favori, puis prenez soin de rassembler le reste des accompagnements. Les jambonneaux étant habituellement déjà salé, il est bon de les passer sous l’eau avant la cuisson pour enlever un peu de leur sel.

    Ensuite, mettez les jambonneaux dans une casserole d’eau froide que vous mettez à chauffer à la température maximum. Il est bon de commencer la cuisson à froid et que l’eau chauffe doucement, pour que la viande devienne parfaitement fondante. Dans cette eau, vous pouvez mettre, au choix, des légumes, un bouillon de volaille ou simplement du sel. Une fois l’eau chaude, la maintenir à une température frémissante et laissez cuire les jambonneaux pendant 2 heures.

    Pendant ce temps… Tranchez vos pommes de terre nouvelles en rondelles. Puis vos oignons, en rondelles également. Mettez tout cela dans un plat métallique. Ajoutez à cela de l’ail et du persil. Ayez la main lourde sur le persil, il n’y en a jamais trop. Mélangez, faîtes imbiber et mariner tout cela à l’aide d’huile de végétale pendant environ une de mi-heure.

    Maintenant, vous pouvez allumer votre four à bois. Laissez-le chauffer une bonne demi-heure. Puis quand la température sera retombée à 150 degrés, mettez votre plat de pommes de terre-oignons-ail-persil dans le four. Laissez-le jusqu’à que les pommes de terres deviennent fondantes, cela voudra dire qu’elles sont cuites. Quand elles le sont, réservez-les pour quand les jambonneaux seront cuits. Il est donc maintenant temps de jeter un œil aux jambonneaux. 

    L’estimation de cuisson comme je le disais, est d’environ deux heures, mais pour être sûr, rien de mieux que de planter la lame de son couteau dans la viande et de voir s’il y entre aisément. En attendant les dernières minutes de cuisson des jambonneaux, il est bon de faire monter la température du four à bois à plus de 200 degrés.

    Rechargez donc votre four en bois et assurez-vous que le feu brûle bien. Maintenant, il s’agit encore de préparer cette mixture de miel et vinaigre balsamique qui va servir à braiser le Wädele et faire caraméliser les pommes de terre. Pour cela, prenez un petit bol mettez-y du miel, puis du vinaigre balsamique et dosez chacune des parties en goûtant et en harmonisant cela avec votre goût. Si le mélange est trop épais et que vous ne voulez plus rajouter de vinaigre balsamique, vous pouvez rajouter un peu d’eau pour le diluer.

    Ca y est maintenant tout est prêt : les jambonneaux sont cuits, le four a atteint 200 à 220 degrés et la sauce miel-vinaigre balsamique est prête. Il ne reste plus qu’à mettre les jambonneaux dans le plat avec les pommes de terre et de napper les Wädele avec la sauce miel-vinaigre balsamique. Quand c’est fait, mettez le tout dans votre four à bois et laissez caraméliser les Wädele 5 à 6 minutes de chaque côté pour obtenir un résultat aussi délicieux à l’œil qu’aux papilles.

    Bon appétit !